Le mot « durable » est devenu synonyme de respect de l’environnement et d’économie. Cependant, pour de nombreux voyageurs, ce terme ne traduit pas forcément sa signification ni ses implications.

Le tourisme durable est une nouvelle industrie mondiale qui émerge pour répondre à la demande de services de voyage écologiques et abordables. Ce concept a été inventé en 1988 par le Dr Jim Clifton, professeur émérite de tourisme et d’administration hôtelière à l’université de Southern Queensland.

A voir aussi : Comment développer le tourisme dans votre pays : Astuces et conseils d'un professionnel des voyages internationaux

Cet article aborde les trois piliers du tourisme durable : la sensibilisation à l’environnement, le patrimoine culturel et le bien-être socio-économique.

Sensibilisation à l’environnement

La sensibilisation à l’environnement est le choix conscient de réduire au minimum l’impact de ses activités sur l’environnement.

Sujet a lire : Comment développer le tourisme rural dans votre pays

La philosophie qui sous-tend la sensibilisation à l’environnement est de réduire la quantité de déchets produits et la quantité de ressources utilisées par personne. La sensibilisation à l’environnement est la connaissance et la pratique consciente de la conservation des ressources naturelles et de l’environnement. Le développement social et économique est étroitement lié à la reconnaissance de l’environnement.

Le niveau de sensibilisation à l’environnement d’un pays peut indiquer son niveau de développement et, par conséquent, la qualité du service fourni par ses opérateurs touristiques.

 

Patrimoine culturel

Le patrimoine culturel est la partie d’une culture qui est conservée dans un bien, comme les jardins, l’art, l’architecture et les rituels. Il peut comprendre des éléments tels que des découvertes archéologiques, des articles culturels comme des vêtements, des aliments et des boissons traditionnels, et des exemples d’architecture moderne conçus comme une synthèse du passé et du présent.

Le patrimoine culturel est un atout précieux pour tout pays, et pour le tourisme durable en particulier. Le fait de disposer d’un patrimoine culturel sur place donne un sentiment de continuité et d’identité à la destination, et peut servir de source d’inspiration aux visiteurs actuels et futurs.

 

Bien-être social

Le bien-être social est la prestation de services rendue possible par le fonctionnement de l’industrie touristique d’un pays. Il comprend, sans s’y limiter, les domaines suivants : accès aux services, protection de l’environnement, génération de revenus, emploi et promotion du tourisme.

Le bien-être social est étroitement lié à la sensibilisation à l’environnement et peut être obtenu en réduisant l’impact environnemental du tourisme.

 

Conclusion

Le tourisme durable est une nouvelle industrie mondiale qui émerge pour répondre à la demande de services de voyage respectueux de l’environnement et abordables. Ce concept a été inventé en 1988 par le Dr Jim Clifton, professeur émérite de gestion du tourisme et de l’hôtellerie à l’université de Southern Queensland. 

L’industrie a mis du temps à réaliser le potentiel du tourisme durable, tant en termes de croissance que de durabilité. Toutefois, avec l’avènement des marchés de niche, la sensibilisation accrue aux avantages du tourisme durable et l’accent mis sur l’image de marque et le marketing des destinations respectueuses de l’environnement, le secteur a commencé à faire des progrès considérables. 

Le tourisme durable est une façon amusante et passionnante de découvrir une destination. Il vous permettra de mieux apprécier la culture, l’environnement et la population locale.